Accueil Présentation Activités
Programme Nous contacter
Historique
Galeries Enseignements
Liens




L'historique du monastère

C'est en 1992 que la Congrégation monastique, nouvellement reconnue, eut la possibilité d'acquérir un terrain avec deux corps de ferme, attenant aux centres de retraite de trois ans du Bost.

La rénovation des deux bâtiments composant la ferme fut donc entreprise, ainsi que leur aménagement intérieur, permettant la création d'un lieu de vie pour les nombreux stagiaires travaillant sur les chantiers de construction. Conjointement, sur ce terrain furent entamées l'édification du "Temple du Karmapa" et du monastère pour les hommes.

L'ermitage du Bost se compose d'une maison destinée au Gyalwa Karmapa , d'un complexe d'une cinquantaine de chambres pour les moines, avec cuisine, réfectoire, réserve, sanitaires, et salle commune de réunion et de détente. Dans la partie située à l'extérieur ont été aménagés : un bureau pour l'administration générale, un bureau d'accueil du public, un dortoir pour les stagiaires, et un ensemble de trois bureaux, réservés à la comptabilité de la Congrégation, à la gestion de l'Association des Hautes Etudes en Tibétologie (A.H.E.T) qui gère la totalité des centres de retraite, et à la direction des travaux.

C'est en 1993 que débutèrent, sur le site de Laussedat situé à 3 km du Bost, les travaux de construction de l'ensemble des bâtiments du monastère pour les femmes, sensiblement identique à celui du Bost.

La partie commune située à l'extérieur est composée quant à elle d'un temple, une cuisine, un réfectoire, une réserve, un secrétariat, un bureau d'accueil, un salon destiné aux entretiens, un petit temple, et au premier étage sept chambres destinées aux stagiaires.

Les monastères achevés furent définitivement fermés en mars 1998. Ceci correspond au souhait de Guendune Rinpoché d'offrir aux lamas des conditions de vie leur permettant de poursuivre leur pratique au quotidien. C'est ainsi, grâce à la grande activité spirituelle de Guendune Rinpoché que furent réalisés les troisième et quatrième souhaits exprimés par le XVIeme Gyalwa Karmapa.